Courant 2019, après déjà plusieurs années d’investissement sur des plateformes de crowdfunding immobilier j’ai voulu me diversifier et me lancer dans le crowdlending français – prêts aux entreprises, mais je n’aurais peut-être pas du… voici mes résultats.

Mon retour sur le crowdlending français : October, Pretup et Unilend

Pour rappel, j’ai participé à plusieurs centaines de projets en crowdfunding immobilier depuis 2017. Je n’ai jamais eu de défaut (=capital perdu), quelques retards mais surtout un taux de rendement moyen par opération à environ 11% brut.

Je vais vous présenter ci-dessous le résultat de mes investissements en crowdlending sur les plateformes françaises October, Pretup et Unilend. J’avais pour but de continuer l’expérience avec d’autres plateformes tel que Wesharebonds, Credit.fr, Les Entreprêteurs… mais les rapides mauvais résultats m’ont fait arrêter ce type d’investissement.

Avis October : 5% de rendement

Je suis presque triste que mon expérience avec October ne soit pas concluante car la plateforme est très bien pensée, l’interface est parfaite avec en plus avec une application mobile. Cela donne pourtant envie d’y investir.
Avec un abondement de 450€ en juillet 2019 je suis à ce jour avec un taux de rendement brut à 5%. Sur 13 prêts, 3 sont terminés et 1 est en défaut. Pour les gains, j’ai perçu 20€ d’intérêts net et 6€ de pertes.

Avis Pretup : 3% de rendement

Comme October j’ai commencé sur cette plateforme en juillet 2019 et voici le compte rendu deux ans après. J’ai prêté 7 x 20€ et à ce jour il reste 5 projets en cours dont un en défaut et deux sont terminés. J’ai perçu 9€ d’intérêt net mais j’ai eu 9€ de perdu en capital donc je n’ai rien gagné, rien perdu après ces deux ans pour le moment. Cela fait un maigre rendement brut à 3,2%.

Avis Unilend : -23% de rendement

C’est une performance assez incroyable que j’ai réussi à faire sur Unilend en deux ans. J’ai investi 5 x 20€ sur la plateforme et 40% de mes prêts sont en défaut. Sur 100€ prêtés, j’ai reçu 4€ d’intérêts nets et j’ai 37.60 de pertes en capital en défaut. Heureusement que c’est sur une petite somme.

Conclusion : le prêt aux entreprises, ce n’est pas pour moi

Le prêt aux entreprises en France semble beaucoup plus risqué que le crowdfunding immobilier pour un taux de rentabilité inférieur et des durées de prêts plus longues… Il faut aussi passer plus de temps sur le choix des entreprises dans lesquelles investir. Pour moi c’est plus compliqué que dans l’immobilier et il faut multiplier ça sur de nombreuses opérations pour limiter le risque. Je ne vois donc pas l’intérêt pour moi de continuer à investir sur ces plateformes pour le moment.

On peut se dire que ces mauvais résultats sont du à la crise sanitaire, c’est sur que ça a du y jouer un petit peu mais c’est vraiment le seul secteur dans lequel j’ai investi où j’ai eu de si mauvais résultats durant cette période.

Le seul avantage est qu’en général on peut prêter à partir de 10€ / 20€ donc c’est idéal pour les petits capitals qui souhaitent se diversifier par rapport au crowdfunding immobilier où le ticket d’entrée est généralement à 1,000€ même si on commence à voir apparaître des plateformes avec un ticket d’entrée beaucoup plus abordable comme par exemple la première brique avec ses investissements immobiliers à partir de 1€.

Aujourd’hui je fais à nouveau du crowdlending / P2P / P2B mais avec des plateformes étrangères, généralement pays de l’Est comme : Mintos, Robo Cash ou PeerBerry et là je suis vraiment satisfait de mes résultats. Je suis en moyenne à 11% de rendement brut sans avoir eu de défaut donc il n’y a pas de raison de se plaindre pour le moment.

Le conseil que je peux vous donner

Lorsque vous souhaitez essayer un nouveau type d’investissement ou sur une nouvelle plateforme, allez-y crescendo avec l’apport en capital. Il faut tester quelques semaines / mois pour se faire un avis et voir les premiers résultats avant de s’engager complètement.
Voir ma performance de -23% de rendement sur Unilend me fait encore sourire car on parle de petites sommes investis. Heureusement que je n’avais pas abondé mon compte à coup de 1,000€ ou 5,000€ et que j’avais prévue d’investir sur ces plateformes de manière progressive.