Raizers fait partie des sites de crowdfunding immobilier français les plus ancien avec un lancement en 2015.. Voici mon retour d’expérience sur la plateforme de crowdfunding immobilier Raizers après avoir participé à une dizaine d’opération sur les deux dernières années.

Avis Raizers

Comment j’investis sur Raizers ?

De la même manière que les autres plateformes de corwdfunding immobilier traditionnelle en france. Pour commencer, j’essaie d’éviter les projets supérieurs à 18-24 mois et le taux de rendement doit être supérieur ou égal à 10%. Ensuite je regarde si le projet m’inspire, si rien ne me choque. Je regarde rapidement le prix immobilier du secteur moyen par rapport à celui de la vente, si c’est bon je regarde la précommercialisation, j’aime bien me placer sur des projets où elle est supérieure à 50% et enfin le dernier élément que je regarde et la marge net de l’opération. Il faut qu’elle soit assez élevé pour pouvoir anticiper de mauvaises surprises selon les travaux à effectuer.

Les projets proposés sur Raizers sont assez nombreux, il n’y a pas besoin de se presser. Cela permet d’avoir le choix et de bien pouvoir sélectionner ceux qui nous plaisent le plus.

Les statistiques de la plateforme Raizers

La plateforme de crowdfunding nous indique que depuis 2015 elle a proposés plus de 150 opérations (France, Suisse et Belgique) à financer pour un montant total de 120 millions d’euros. Le taux de rendement moyen est de 9,90% et la durée de 21 mois.
Je n’ai pas trouvé d’informations sur le taux de de projets en retard (j’en ai moi-même dans mon portefeuille chez eux) par contre le taux de défaut est lieu est toujours nul, c’est le plus important.

Conclusion : Mon avis sur Raizers

C’est l’une des plateformes de crowdfunding immobilier les plus solide en France, ils ont des projets régulièrement avec des taux de rendements attractifs. La refonte de la plateforme il y a quelques semaines rend l’expérience encore plus agréable. Pour ma part je n’ai pas prévu d’arrêter d’investir sur Raizers, je vais essayer de garder une dizaine de projets actifs en même temps.

Points forts :

  • Projets nombreux
  • Taux de défaut à 0
  • Nouvelle interface

Points faibles :

  • Manque de communication : le suivi de l’avancement du projet une fois souscrit n’est pas très clair